accueil     -     peintures      -      documents      -      expositions      -      site original      -      contacts      -      Accueil © Micheline Lo
 
Les Esprits du vin, 2001
 
 
 
 
A propos de cette série  
 
12 peintures sur toile, inspirées de la poésie des cuvées de mots des goûteurs de vin. L'occasion quotidienne d'activer, de noyer, d'entre-apercevoir le paysage cérébral.

Dernière série de Micheline LO. Elle s'éteint le 27 février 2003.
 
 
 
Ce qu'en dit Micheline LO  
 
Une série cousine de Vents, nourrie de texte. La poésie dans ce cas n'est pas tirée d'un recueil de poèmes, mais des propos subtils du goûteur de vin. Les fruits, les fleurs, le parfum, le velours, l'or composent  des cuvées de mots. Au peintre de mener son combat sur la toile pour immerger ce lexique dans un liquide désirable et translucide, six fois rouge, six fois blanc.
 
 
 
Ce qu'en dit Henri VAN LIER  
 
L'adieu définitif [la mort de Micheline LO] approchait, et le vin avec ses esprits se prête à l'adieu. Moyennant des centaines de composants chimiques, son mûrissement ostensible, son croisement palpable des quatre éléments d'Empédocle : Terre (du terroir), Eau (du liquide), Air (de l'oxygène), Feu (de l'alcool), le vin est une cosmogonie populaire, mêlant le physique, le technique et le symbolique. L'occasion quotidienne d'activer, de noyer, d'entre-apercevoir le paysage cérébral. Depuis Flexte, le peintre des chemins des écritures avait fusionné l'image de la liqueur et les discours tenus à son propos. Une ultime manière de faire se déclencher l'un par l'autre l'analogique et le digital. Et surtout de tisser la conscience et l'inconscience. A quelqu'un qui trouvait le projet excitant mais impossible, elle répondit : « Je ne peins que si c'est impossible ».

Ainsi furent produits, dans un automne de vendanges, à proximité de la Route des Vins, qui relie en Provence Nyons, sa ville, et Orange, douze Esprits du vin, six « rouges » et six « blancs ». Parmi les innombrables qualifications des vins, celles qui furent retenues font presque croire à quelque autoportrait. Pour les rouges : fruité, café, cassis, cacao, jacinthe, girofle, cannelle, pruneaux, iris, figue, banane, violette, prunes, pêche, tilleul, tendre, consistant, charpenté, corsé, vigoureux, généreux, de caractère, mûri, séduisant, racé, consistant, résiné. Pour les blancs : floral, vanille, un peu miellé, épices, curry, amande, pommes vertes, aromatique, exotique, intime, vif, frais, croquant, vivacité, primesautier, un peu acide, tempéré, rehaussé, nuance moelleuse, charme, parfum, jeunesse.